Coopération

Une journée de formation sur la thématique « Apprendre à coopérer et coopérer pour apprendre » a réuni 250 enseignants des écoles, des collèges et des lycées de l’Enseignement Catholique du Finistère le mercredi 15 janvier 2014 au Lycée Javouhey – Rive-Droite à BREST. Cette journée de formation a été animée par Sylvain CONNAC.

Lire la suite ICI

Dans son ouvrage « La personnalisation des apprentissages ou agir face à l’hétérogénéité, à l’école et au collège » Sylvain CONNAC répond à quelques questions en proposant des repères théoriques et des exemples concrets pour en faire une formidable ressource :

« Les enseignants des écoles et des collèges sont confrontés à la nécessité de composer de manière positive avec l’hétérogénéité de leurs classes. Il s’agit alors de rechercher des formes pédagogiques qui permettent de faire travailler, dans un même espace, tous les élèves d’une même classe, quel que soit leur profil, et avec une intention d’élever le niveau moyen des apprentissages, de chacun et donc de l’ensemble. C’est dans cette logique que Sylvain CONNAC nous invite à entrer dans le champ de la personnalisation des apprentissages. Rares sont les enseignants qui ne se retrouvent pas derrière un projet qui tendrait à donner de la valeur aux différences entre élèves. Personnaliser les apprentissages, c’est « apprendre pour soi et pour les autres, apprendre par soi et avec les autres…

On obtient donc la définition suivante : la personnalisation des apprentissages correspond à l’ensemble des organisations pédagogiques qui considèrent l’élève comme une personne, c’est-à-dire qui reconnaissent à la fois sa dimension d’individu et le caractère politique de sa condition humaine. Personnaliser les apprentissages consiste donc à articuler de manière équilibrée trois approches pédagogiques :

  • l’approche didactique : construction de connaissances par la confrontation sociale des représentations,
  • le travail individualisé : chaque élève effectue des travaux avec une certaine autonomie, sollicite l’aide d’un camarade ou apporte son aide,
  • les interactions coopératives : qui permettent aux élèves d’effectuer un travail à plusieurs, de solliciter l’aide d’un camarade ou d’apporter la sienne ».