Cycle 2 – Apprentissages fondamentaux

Ajustement des programmes des cycles 2 et 3 dans les domaines du français, des mathématiques et de l’Education morale et civique (BO du 21/07/18 ).

Cet « ajustement » des programmes se veut une « clarification » ; pour ne pas dire une « simplification ». Les phrases sont plus courtes, les mots moins compliqués, un retour de la grammaire scolaire traditionnelle (COD, Complément circonstanciel…). Des suppressions, des déplacements dans la présentation. 

L’ensemble des notions abordées dans le programme initial s’y retrouve. Les ajouts et les changements, restent limités. Les attendus énoncés sont des attendus de fin de cycle (pas annuels) … la DEGESCO prépare des « repères annuels de progressivité ». Les programmes restent des programmes de cycle, « soclés ».

  1. Cet ajustement est au service de 4 axes prioritaires (en lien avec la publication au journal officiel du 26 avril 2018) :

    http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?pid_bo=37752 

  • « Lecture : construire le parcours d’un lecteur autonome » ;
  • « Enseignement de la grammaire et du vocabulaire : un enjeu majeur pour la maîtrise de la langue française » ;
  • « Enseignement du calcul : un enjeu majeur pour la maîtrise des principaux éléments de mathématiques à l’école primaire » ;
  • « La résolution de problèmes à l’école élémentaire »
  1. Les préconisations qui figurent dans ces ajustements :

« La démarche de la récurrence et de la répétition correspond à une approche ritualisée qui repose sur la mémorisation, la restitution et l’automatisation. Certaines connaissances ou certains savoir-faire nécessitent une approche brève et récurrente. Les activités à proposer peuvent être la mémorisation de mots et de phrases, la dictée du jour, la lecture à voix haute de phrases complexes pour en faire repérer la structure et en comprendre ainsi le sens, etc. » ; le calcul mental …

Points de vigilance :
La mise en avant de « pratiques régulières », de travail sur les automatismes (écriture, copie, fluence, calcul) doit conduire à un réinvestissement dans des situations qui font sens pour les enfants (projets, compréhension de textes, résolution de problèmes …).

  1. Observations :

En français – cycle 2 :

  • lecture fluide dès le CP,
  • Notions de lecture plaisir, avec du temps pour partager ses lectures,
  • Les écrits de travail, les écrits courts, écrits longs au service de la lecture

 En mathématiques  – cycle 2 :

  • Le sens des 4 opérations est abordé dès le CP mais pas les techniques opératoires ; la seule technique opératoire attendue est celle de l’addition  (cf repères de progressivité)

En français – cycle 3 :

  • Les écrits de travail pour réfléchir et pour apprendre,
  • les écrits courts,
  • les écrits longs dans le cadre de projets,
  • Notion de lecture plaisir, avec du temps pour partager ses lectures
  1. A retrouver sur la toile :

————————————————————————

Rendez-vous

27Mar
Réunion Devenir enseignant
Réunion d'information pour ceux qui...

François SIMON mercredi 28 septembre 2016 QUIMPER – Lycée de Kerustum

Ancien formateur à la DDEC du Finistère, François SIMON est Maître de Conférences,

formateur à l’Espé de Nantes et  membre du laboratoire CREN de l’Université de Nantes. Ses enseignements et ses recherches portent principalement sur les questions de l’enseignement-apprentissage du lire-écrire à l’école primaire.

Au sein du laboratoire CREN, il mène un certain nombre de travaux portant sur la compréhension-interprétation des textes littéraires et la problématisation. Il est également engagé dans une recherche de l’Ifé (Institut français de l’Education) sur le lire-écrire au CP sous la responsabilité de Roland Goigoux. Les questions d’enseignement-apprentissage du code et de la compréhension en lien avec les préconisations développées dans les programmes de 2016 et le Socle commun de connaissances, de compétences et de culture sont au cœur de ce travail de recherche.
Dans son intervention, François SIMON aborde ici la question de l’enseignement-apprentissage de la lecture-écriture en se centrant sur le cycle 2 qui concentre bon nombre de problématiques que l’on retrouve aux cycles suivants…

Retrouver l’ensemble de la conférence ici