Education au développement durable (EDD)

Dernier(s) document(s) mis à jour sur cette page : propositions EDD - Mis à jour le 9 juillet 2019

Temps Forts écologie et pédagogie :

Fait avec Padlet

Des propositions :

Les débats en direct :

Simul’ONU est un exercice de simulation des travaux de l’Assemblée générale et d’autres organes du système des Nations Unies pour initier les jeunes à la citoyenneté mondiale.

Au cours de cet exercice, les participants travaillent en équipe pour défendre les positions d’un pays ou d’agences des Nations Unies (UNESCO, OMS, etc). C’est l’occasion de mettre à profit les connaissances acquises au long de la scolarité et d’être confronté aux problématiques de gestion de crises et aux techniques de coopération internationale. Ce programme permet aux jeunes de se familiariser sur les enjeux internationaux et le fonctionnement de l’ONU. Le Centre régional d’information des Nations Unies (UNRIC) soutient et encourage le développement des Simul’ONU en France.

 

Appel à projet académique « Objectif ODD » édition 2020 : Préserver et restaurer les écosystèmes terrestres

 

Dans le cadre de la mobilisation du ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse en faveur du climat et de la biodiversité, le projet «Objectif ODD » propose une démarche globale qui permet d’alimenter les parcours éducatifs des lycéens tout en avançant dans les programmes et dans la maîtrise des compétences associées. « Objectif ODD » prend appui sur l’organisation de simulation de débats onusiens, à partir d’une problématique environnementale. Chaque établissement candidat engage une classe (niveau au choix) qui représentera un pays siégeant à l’ONU.

Ouverture du formulaire d’inscription en ligne le 2 septembre.

Simulation des négociations ONU – COP21

La journée de « Simulation des négociations internationales » s’est déroulée le mardi 8 décembre 2015 au Conseil Départemental du Finistère.

Le Vice-Président du Conseil Départemental, Monsieur Jean-Marc TANGUY, le Directeur Départemental de l’Enseignement Catholique du Finistère, Monsieur Patrick LAMOUR et le Représentant du Recteur, Monsieur Michel CHOUZIER, ont ouvert cette journée en rappelant les enjeux et en situant chacun dans la situation d’urgence pour la sauvegarde de notre planète.

« Notre maison brûle et nous regardons ailleurs »

A l’issue des délibérations et après des négociations engagées :

Vidéo des négociations menées par les délégations des 27 Lycées qui participent au dispositif académique.

Pour aider les élèves à comprendre les enjeux de ce qui se joue en décembre 2015 à PARIS, et au-delà les amener à prendre conscience de la complexité et de la globalité de ces enjeux, ce qui est le propre de toute démarche d’éducation citoyenne au développement durable, l’Académie de RENNES accompagne l’organisation de simulations des négociations internationales.

A l’initiative d’une équipe d’enseignants du Lycée St-Blaise de DOUARNENEZ, et avec un pilotage conjoint DASEN 29, DDEC 29 et Rectorat, des simulations de négociations sont travaillées pendant le premier trimestre scolaire 2015–2016. Elles portent sur les impacts des changements climatiques sur les océans. L’opération concerne une trentaine de Lycées Publics ou Privés de l’Académie.

Le modèle retenu correspond au projet de simulation onusien « Simul’ONU » porté par l’UNRIC : http://www.unric.org/fr/la-simulation-lonu-mise-en-scene

Depuis 2008, le Conseil Départemental du Finistère, en partenariat avec la DSDEN, l’Académie de RENNES et la DDEC du Finistère, accompagne les Collèges Publics et Privés du département dans l’élaboration d’Agendas 21 scolaires, et a créé en janvier 2013, le label « Finistère—Collège durable » pour valoriser les démarches particulièrement réussies d’Agenda 21 et ancrées dans la durée.

Appel à projets « Agenda 21 des Collèges » 2018-2019—(Collèges) :

L’élaboration d’un Agenda 21 scolaire s’inscrit dans la démarche E3D (Etablissements engagés dans une Démarche de Développement Durable) préconisée par les textes du Ministère de l’Education Nationale, notamment les circulaires n° 2004-110 du 08/07/04 et n° 2011-186 du 24/10/11. Une aide financière de 5 000 € maximum par Collège est proposée pour la mise en place de l’agenda et peut être répartie sur deux années. Si vous êtes intéressé par la mise en place d’un tel projet, un dossier de candidature est à retourner complété pour le mercredi 25 avril 2018.

 

Demande de labellisation « Finistère Collège Durable » 2018-2021—(Collèges) :

NB : Seuls les établissements en démarche d’Agenda 21, validée par le Conseil Départemental depuis au moins 3 ans et dont le degré d’implication est constant, peuvent prétendre à ce label.

En janvier 2013, le label « Finistère-Collège durable » a été créé pour récompenser les démarches particulièrement abouties d’Agendas 21. Le Collège Dom Michel au CONQUET et le Collège St-Joseph à LANDIVISIAU ont ainsi été valorisés pour les démarches mises en œuvre impliquant l’ensemble de la Communauté Educative et ouvertes sur le territoire. Ce label départemental, délivré pour une durée de 3 ans renouvelables, a pour objectif de reconnaître une démarche particulièrement réussie d’Agenda 21 et témoigne de la qualité et l’ancienneté de l’engagement de l’établissement au regard du Développement Durable.

 

Les documents relatifs à ces dispositifs sont disponibles sur le site du Conseil Départemental du Finistère :

 

Pour obtenir des informations complémentaires sur ces deux dispositifs, ou si vous rencontrez des difficultés pour compléter les dossiers, il vous est possible de prendre contact avec :

Le programme ECO-ECOLE est un programme international, avec plus de 10 ans d’existence en France.  Né en 1994 au Danemark, Eco-Ecole est développé en France depuis 2005 par l’association Teragir.

En 2017, près de 2 500 écoles, collèges et lycées sont en démarche en France et plus de 50 000 dans le monde entier.

L’objectif :

Aider les élèves à mieux comprendre le monde qui les entoure et acquérir les compétences pour y participer et s’y épanouir.

Un label qui valorise l’engagement des porteurs de projets :

Le label Eco-Ecole, Eco-Collège, Eco-Lycée est décerné en fin d’année aux établissements scolaires qui s’engagent vers un fonctionnement éco-responsable et intègrent l’éducation au développement durable dans les enseignements.

Il est attribué annuellement par un Jury composé de spécialistes de l’EDD et d’experts relatifs des domaines relatifs aux thématiques du programme (alimentation, biodiversité, déchets, eau, énergie, santé, solidarités).

Le programme repose sur une méthodologie en 6 étapes et des outils approfondis, plébiscités par les porteurs de projets. Teragir propose gratuitement aux écoles, collèges et lycées participants un accompagnement dans la mise en œuvre concrète de leur projet. Plus de 100 structures Relais locaux, associations et collectivités, conventionnés et formés par Teragir, complètent son action dans les territoires.

Des projets ouverts sur leur territoire

Les établissements approfondissent chaque année un thème de travail de leur choix. Ces thèmes fédèrent et mobilisent l’ensemble des élèves et de la communauté éducative, ainsi que des partenaires extérieurs (élus locaux, associations, parents d’élèves, etc.) autour d’un projet commun, où chacun prend conscience de l’impact de ses attitudes et de ses choix sur son environnement et son entourage.

L’implication des élèves, un axe clé

Les élèves sont la force motrice des projets Eco-Ecole !

Impliqués du début à la fin du projet, ils participent à la mise en œuvre des étapes de la méthodologie. Ils sont actifs au sein du comité de pilotage du projet et participent à l’élaboration du diagnostic et du plan d’action, ainsi qu’à sa mise en place et son évaluation.