Continuité pédagogique

A destination des enseignants :

Pour préparer la reprise de l’activité scolaire à partir du 11 mai dans les écoles, une trousse à outils pour l’apprentissage des gestes barrières a été conçue par l’équipe des professeurs animateurs du pôle éducation-pédagogie : ACCEDER A LA TROUSSE A OUTILS

Suite à l’annonce par le Président de la République de la décision de fermeture de l’ensemble des établissements scolaires dès le lundi 16 mars 2020 et pour répondre à nos obligations de continuité pédagogique, conformément au BO du jeudi 05 mars 2020, et celui du jeudi 12 mars 2020, chaque établissement scolaire doit s’organiser pour permettre à tous les élèves de poursuivre leurs apprentissages dans les meilleures conditions possibles.

L’équipe du pôle éducation-pédagogie de la DDEC envoie aux établissements une lettre d’actus deux fois par semaine, elle sont publiées ci dessous. Les tutoriels pour les outils ainsi que des conseils pratiques et la mutualisation de mises en oeuvre se trouvent sur le blog : https://ec29numerique.org/

Une lettre d’actualité est adressée aux enseignants deux fois par semaine par l’intermédiaire des établissements. Ces actus s’articulent autour des points suivants, aux dates indiquées :

  1. Planifier le travail : jeudi 20/03
  2. Proposer des modalités diversifiées pour apprendre (lecture, écriture, créations, défis, appui sur le quotidien, émissions TV …) : mardi 24/03
  3. Prendre en compte les besoins de chaque élève : jeudi 26/03
  4. Accompagner chacun personnellement (en ménageant des temps d’interaction prof-élève audio, visio, messagerie …) : mardi 31/03
  5. Maintenir une appartenance au groupe classe (travaux collaboratifs, projets de classe …) : jeudi 02/04
  6. Prévoir l’évaluation et l’auto-évaluation en l’intégrant pleinement aux activités : mardi 07/04

L’enseignement à distance s’organise en deux temps principaux :

  • des moments où l’enseignant met à disposition des élèves des ressources et des propositions d’activités à réaliser en autonomie,
  • d’autres moments où l’enseignant interagit avec les élèves individuellement, en groupe ou en classe entière (feed-back, visioconférence, classe virtuelle …)

Le pôle éducation-pédagogie se met à votre service pour vous accompagner à distance :

Vous avez à disposition un formulaire pour nous faire remonter vos attentes et besoins : https://urlz.fr/c4ZS. Nous restons en lien avec vous virtuellement pendant toute la durée de cette période exceptionnelle, et reviendrons vers vous régulièrement. Nous vous remercions pour votre engagement dans ces nouvelles modalités d’accompagnement dans ce contexte inédit.

Prenez soin de vous personnellement et professionnellement,

A l’attention des enseignants des  écoles, collèges et lycées de l’Enseignement catholique du Finistère :

Conscients de votre mobilisation et engagement dans cette période exceptionnelle, où chacun-e propose des nouvelles modalités de travail pour permettre aux élèves d’apprendre et de poursuivre leurs apprentissages, le pôle éducation-pédagogie vous propose son soutien et son accompagnement pour la mise en œuvre de la continuité pédagogique, en vous adressant ce nouveau

« Actus enseignants 1D/2D Continuité pédagogique n°2 »

Au bout de 3 jours de confinement, nous observons déjà des élèves qui s’organisent et d’autres dont nous n’avons pas de retours, nous entendons également qu’il est difficile de s’organiser lorsqu’il y a plusieurs élèves dans une même famille, des grands et des petits, lorsqu’il faut partager les outils numériques, la connexion Internet. C’est une réalité à prendre en compte.

  • Comment suivre le travail de l’élève à distance ?
  • Quelle quantité de travail un élève peut fournir à la maison ?
  • Comment donner à l’élève des indications précises pour organiser son travail scolaire dans la journée, dans la semaine et dans la quinzaine, pour lui permettre de s’organiser ?
  • Comment s’organiser à distance en équipe pédagogique pour rechercher un équilibre et ajuster ou moduler la quantité de travail ?
  • Comment gérer l’organisation de son temps à distance, entre les moments personnels et les moments professionnels ?

Cette lettre d’information a pour objectif de vous proposer des pistes pédagogiques, des outils et une mutualisation des bonnes pratiques. Nous remercions déjà ceux qui ont posté des questions et récits d’expériences via le formulaire : https://urlz.fr/c4ZS et nous vous invitons à l’utiliser dès que vous en avez besoin.

Aujourd’hui, nous vous proposons de revenir sur ce point : La planification du travail à distance

On estime le temps quotidien de travail à la maison à :

  • 1H30-2H pour les élèves de primaire
  • 2H30-3H pour les 6-5-4
  • 4H pour les 3-2nde-1ère – Term pro
  • 5H-6H pour les Terminales GT

Le temps de la maison n’est pas le temps de l’école et l’enseignant ne le maitrise pas …

L’élève peut apprendre plus vite à la maison qu’en classe, en fonction de l’étayage qu’il aura, tant l’aide apportée par les parents, que les fiches autocorrectives, des liens vers des contenus vidéos pour surmonter les difficultés rencontrées … Mais le jeune peut aussi ne pas s’engager et nous avons une attention particulière à porter sur les élèves en fragilité afin de ne pas augmenter les inégalités entre eux. Les activités proposées prendront donc en compte cette dimension et les messages d’attention et d’encouragement sont à favoriser durant cette période.

Le quotidien est aussi source d’apprentissage : Quelques exemples d’activités en cliquant ici.

 

Le plan de travail permet à l’élève de s’organiser et le rendre autonome. Les contenus et les tâches demandées sont listés pour 1 ou 2 semaines (voir plus selon la discipline) et l’élève va pouvoir choisir l’organisation de son temps pour le réaliser. L’enseignant proposera alors un ou deux rendez-vous pour répondre aux questions des élèves afin qu’ils ne soient pas bloqués dans l’avancée du plan de travail. Vous trouverez ici quelques exemples

Sans plan de travail, pour chaque cours, chaque activité, il est important de préciser le temps à consacrer aux tâches proposées afin que l’élève s’organise au mieux. Au début, c’est par tâtonnement que l’on va doser la quantité de travail à proposer à l’élève.  Exemples d’organisation de la semaine

 

Les retours sur les apprentissages, les feed-back, sont à encourager par mail, sur des espaces collaboratifs ou par messagerie d’ENT en fonction des outils utilisés dans l’établissement. L’élève, en fonction de son âge peut vous envoyer des photos de ses réalisations, répondre à des quizz qui permettent de recenser ses réponses, déposer leur travail sur l’ENT … Et à son tour, l’élève aura besoin d’un retour sur le travail réalisé, des encouragements pour poursuivre. On pourra se donner des rendez-vous par la classe virtuelle du CNED par exemple, les outils de visio de Google Education ou Office 365, par téléphone ou par la messagerie de l’ENT. Chaque enseignant choisira l’outil le plus approprié en fonction de ses pratiques.  Découvrez ici les outils

 

Le temps de travail de l’enseignant doit s’organiser, l’enseignement à distance c’est aussi un apprentissage pour nous. Savoir différencier les temps personnels et les temps professionnels, ne pas se laisser déborder par les questions et les demandes des élèves à toute heure … Chacun a à trouver son rythme, qui ne correspond pas à celui de l’emploi du temps en présentiel. Pour rendre son temps plus efficace, quelques idées :

  • des activités autocorrectives pour se libérer du temps de corrections,
  • la mutualisation entre enseignants pour ne pas tout construire
  • l’utilisation de séquences toutes faites pour se lancer
  • les quizz et exercices en ligne
  • La diffusion de vos temps de disponibilités aux élèves. Par exemple : pour la 5ème A, je répondrais à vos questions le jeudi de 15H à 16H30 …

Le travail en équipe : l’équipe des enseignants d’une même classe veillera à doser le travail demandé.

Le travail de toute l’équipe pédagogique permettra de répartir de façon équilibrée dans le planning des élèves les activités, ainsi que le suivi individuel des élèves d’une classe. Par exemple, chaque enseignant d’une classe suit plus particulièrement 5 à 6 élèves et les contacte une fois par semaine par mail, messagerie ou téléphone.

Deuxième semaine de confinement nécessaire et d’enseignement à distance. Après avoir testé de nombreux outils, parcouru les nombreuses ressources mises à votre disposition, transmis les cours aux élèves via toutes sortes de moyens (ENT, mails, padlet, blog, messageries …), accompagné et rassuré les familles, conseillé les élèves pour qu’ils s’organisent, vous voici de nouveau en questionnement devant ce nouveau défi qu’est l’enseignement à distance.

Cette nouvelle lettre d’actus enseignant est consacrée à « Proposer des modalités diversifiées pour apprendre » :

  • Comment soutenir la motivation et l’engagement des élèves sur du long terme ? 
  • Comment faire pour aborder de nouvelles notions ? 
  • Comment organiser et structurer les séquences d’enseignement ?  
  • Qu’attendre des élèves en termes de retour ? 
  • Comment prendre soin de soi et de ses élèves, de son corps (ménager son corps) et adopter une bonne posture de travail ? 

Sans élève face à soi, difficile d’évaluer leur compréhension et leur engagement dans les tâches proposées. Leur réalité d’enfant, de jeune, confiné est à prendre en compte afin de proposer des modalités d’apprentissage efficaces.

Rappelons-nous que le temps d’apprentissage à la maison ne peut être calqué sur l’emploi du temps à l’école. En fonction de l’âge, l’autonomie n’est pas la même et nécessitera une présence des parents, qui ne sont pas des enseignants, et qui n’ont pas toujours la disponibilité parce qu’ils travaillent ou télé-travaillent. Par ailleurs, le taux d’équipement numérique des familles est très divers et tous les parents n’ont pas la possibilité d’imprimer les documents. Souvent, pour nos jeunes, le seul accès à internet se fait via un smartphone. Les activités demandées doivent prendre en compte cette réalité, le tout numérique n’est pas possible, les fiches à imprimer systématiquement non plus …

 

Le quotidien, source d’apprentissage

Le quotidien des élèves, même confinés, est également source d’apprentissage, à condition de bien les expliciter. A partir des retours d’expériences que certains d’entre vous nous ont faits, nous avons complété cette page https://ec29numerique.org/2020/03/19/le-quotidien-source-dapprentissage/ sur laquelle vous trouverez différentes idées. Ces situations tirées du quotidien permettront à l’élève de faire du sens avec les contenus scolaires.

 

Penser différemment les séquences d’apprentissage

La situation exceptionnelle que nous vivons nous oblige à penser différemment notre façon d’enseigner et de transmettre. Soucieux de proposer des contenus d’enseignement pour poursuivre le programme, vous vous investissez tous pleinement depuis une semaine avec des ambitions importantes pour vos élèves. Il s’agit de fournir des activités reliées aux notions et cadrées (temps, rituels, modalités …) et des ressources pour travailler.

La continuité pédagogique s’organise et se construit principalement autour des plans de travail https://ec29numerique.org/2020/03/19/organiser-le-travail-a-distance/  Qui viennent présenter aux élèves :

  • La séquence abordée et sa thématique
  • Les séances et les notions travaillées
  • Les objectifs explicites
  • Les procédures explicitées en intégrant des situations concrètes de travail

Vous trouverez ici des exemples de séquences pédagogiques à distance :  https://ec29numerique.org/2020/03/24/exemples-de-scenarios-pedagogiques-a-distance-1d-2/  et https://ec29numerique.org/2020/03/24/exemples-de-scenarios-pedagogiques-a-distance-1d/

Et des outils pour scénariser https://ec29numerique.org/2020/03/24/des-outils-pour-scenariser/

On parle également beaucoup de classe virtuelle, qu’est-ce que c’est ? Comment utiliser la visioconférence avec les élèves ? Puis-je préparer mes cours en vidéo ? Nous avons essayé de réunir expériences et préconisations sous ce lien :   https://ec29numerique.org/2020/03/24/comment-utiliser-la-classe-virtuelle/

 

Feed-back

Comme vous le faites régulièrement, envoyez des messages prenant en compte l’élève, avec empathie dans la situation vécue actuellement, est très soutenant pour les élèves.

Pour mesurer le taux d’acquisition des élèves, voir leurs réussies et difficultés, récolter leur questionnement, et leur permettre de s’autoévaluer, les activités autocorrectives, les outils pour créer des quizz, formulaires, jeux en ligne sont un bon levier : https://ec29numerique.org/category/quiz/

Mais aussi les retours sur des formats variés : photos, audios, vidéos, écrits que vous mettez déjà en place !

 

Prendre soin de soi

L’élève confiné a besoin de bouger, les professeurs d’EPS ont commencé à leur envoyer des exercices physiques réalisables de chez soi, des applications. Pour les écoliers, l’UGSEL met à disposition quelques idées également.  https://ec29numerique.org/2020/03/21/confine-faut-bouger/

Mais en tant qu’enseignant, le changement de posture physique est aussi difficile à vivre. Vous trouverez ici quelques conseils pour aménager l’environnement de travail et adopter une bonne posture face à l’écran. https://ec29numerique.org/2020/03/24/adopter-une-bonne-posture-physique-face-a-lecran/   Penser à soi, est indispensable en ces moments de chamboulements intenses.

A la fin d’une deuxième semaine de l’école hors les murs, tous vos retours disent combien vous vous impliquez fortement et portez vraiment le souci que chaque élève travaille, soit occupé, soit conscient de ce qu’il est en train d’apprendre. Tous, nous avons eu tendance, par souci de bien faire, à donner sans doute beaucoup de travail depuis le début, sans compter nos heures et notre investissement.

Les réalités sont bien différentes d’une famille à l’autre (accès au numérique, familiarisation avec les choses scolaires, disponibilité…). Il nous faut continuer à rassurer, prendre contact avec les familles, avec les élèves, dans une relation nouvelle. Être enseignant est un vrai métier, les parents ne peuvent pas s’y substituer, tout particulièrement quand l’enfant ou le jeune a des besoins éducatifs particuliers ou quand le jeune est éloigné des apprentissages.

Dans l’Actus enseignant  n° 4 “Prendre en compte les besoins de tous les élèves et ne pas aggraver les inégalités”, nous vous proposons d’explorer quelques pistes :

  • Comment aider et donner les étayages pour rester motivé, impliqué ? 
  • Comment favoriser les coopérations à distance ? 
  • Comment permettre à chacun de mesurer ses progrès, ses réussites ?  
  • Comment proposer une personnalisation, même à distance ?  

De même, Philippe Meirieu nous rappelle que l’indifférence aux différences aggrave les inégalités… entretien Philippe Meirieu du 24/03/20  

Il nous paraît alors important d’être particulièrement attentifs aux plus fragiles, aux plus éloignés des apprentissages, aux jeunes en risque de décrochage, aux élèves à besoins éducatifs particuliers. Pour cela plusieurs idées à ce moment-ci du confinement :

Ralentir le rythme et rassurer les familles et les élèves

La fatigue se fait déjà sentir, tant chez les enseignants que chez les élèves, due au nouveau rythme à adopter, au confinement, à l’anxiété que génère la situation…

Pour se prémunir de l’épuisement, il sera important de réduire la quantité de travail donné et de privilégier la qualité. Pour cela, il est urgent de ralentir si on ne veut pas perdre certains élèves : proposer des plages de travail courtes dans la journée en pensant des temps de pause, d’activités physiques, d’activités ludiques et créatives, en tenant compte du niveau d’enseignement d’activités en lien avec le quotidien

S’appuyer sur les dispositifs d’accompagnement 

Les enseignants en Dispositifs d’Adaptation (1D), ULIS, SEGPA et Dispositifs Relais (2D) sont disponibles pour accompagner les élèves et les enseignants avec lesquels ils travaillent habituellement et auprès desquels ils exercent leur mission de personnes ressources.

Repérer ceux qui décrochent ou qui n’arrivent pas à suivre et comprendre ce qui est en jeu

Les professeurs principaux ont déjà engagé un important travail de recensement des élèves qui n’ont pas donné de nouvelles depuis le début de la période, ils appellent les familles pour en connaître les raisons et celles-ci sont multiples (Voir conseils pour joindre les familles) Le travail d’équipe en établissement est ici nécessaire : communiquer sur les retours faits par les élèves, les difficultés rencontrées et les moyens pour y remédier.

 

C’est également la période consacrée à l’orientation pour les lycéens, un rappel et un soutien peuvent être nécessaires pour certains élèves, la confirmation des vœux des élèves avec le projet de formation motivé doivent être renseignés sur Parcoursup pour le jeudi 2 avril prochain.

Relier et favoriser les liens avec les AESH : comment poursuivre la collaboration habituelle dans cette période de confinement ?

Renforcer des aménagements pédagogiques habituels :

La plupart des supports que nous transmettons aux élèves privilégient l’écrit, source de difficulté pour un certain nombre d’élèves qui, dans le cadre ordinaire, bénéficiaient d’adaptations. A distance, sans la voix et la présence physique de l’enseignant, les élèves fragiles préfèreront de courtes vidéos, des messages audios… Pour cela, un certains nombres d’outils vous permettent de vous enregistrer, bon OK, nous ne sommes pas des Youtubeurs, c’est aussi un métier, mais nous pouvons nous enregistrer sur un diaporama par exemple : Voir un exemple en vidéo

Voir l’outil qui permet de le faire

Renforcer les adaptations et les aménagements nécessaires

Pour permettre à chacun de penser les stratégies pour construire des connaissances, l’enseignant va pouvoir privilégier des outils, des explications, des manières de s’y prendre, plutôt que de transmettre trop de ressources, des fiches et des consignes de travail à suivre. Dans les messages que l’on adresse aux élèves par le numérique, on ne pense pas toujours à écrire ou enregistrer TOUT ce qu’on aurait donné comme consigne en classe. Or c’est un des leviers de la réussite de tous. Certains outils numériques vont également pouvoir être de précieux soutiens, quand l’élève n’a pas d’interactions possibles avec ses pairs ou enseignants. Voir des exemples et des outils permettant les aménagements pédagogiques. L’autoévaluation est un outil très intéressant pour permettre à l’élève d’avancer en autonomie et à distance. Voir des exemples ici.

En classe habituellement, les élèves ont déjà du mal à se concentrer, à la maison, il y a encore plus de distractions… Nous pouvons bien sûr conseiller aux élèves des modalités d’organisation : se réserver des temps de travail et des temps de pause dans sa journée. Si vous souhaitez creuser cette question de l’attention, la vidéo de Jean-Philippe Lachaux est à votre disposition, et France Université Numérique propose de nouveau une formation à distance pour les enseignants : Voir le MOOC L’attention, ça s’apprend.

Comme dans l’Actus enseignant 2D n° 3, nous pouvons redire l’importance de varier les modalités d’apprentissage, cela va favoriser la prise en compte des besoins de tous les élèves, en privilégiant le jeu et le caractère ludique des activités proposées, qui vont permettre à l’élève de trouver le plaisir d’apprendre : des problèmes, des énigmes à résoudre ou des défis autour des notions à construire. Voir les exemples d’activités à proposer.

“Accompagner”, marcher avec, aux côtés de l’élève, cela semble mis à mal aujourd’hui en situation confinement, d’éloignement physique entre les personnes. Pour autant, vous avez déployé la semaine dernière, beaucoup d’énergie et d’ingéniosité pour rester en relation avec les élèves et leurs familles : mail, téléphone, SMS, questionnaire, courrier postal…

Et très souvent les élèves et les familles vous disent ce besoin de rester en contact, d’être encouragés à distance, d’avoir des conseils y compris sur des objets éducatifs. Et il y a aussi ceux, minoritaires en nombre, qui nous inquiètent, ceux dont nous n’avons pas de nouvelles, ceux qui n’ont pas rendu de travaux depuis le début, ceux qui ne répondent ni aux mails, ni aux messages téléphoniques…

Alors comment accompagner chacun de nos élèves personnellement et à distance ? 

Cet actu n° 5 s’appuie sur les expériences et les questions que vous nous remontez, étayées pas les lectures et la recherche en pédagogie.

  • Accompagner par des messages soutenants et encourageants. 

Le confinement se vivant différemment selon les familles, l’organisation du travail également, les messages pour prendre des nouvelles, s’intéresser à l’enfant, le jeune, dans ce qu’il vit, sont bienvenus.

Pour les élèves qui ne rendent pas le travail, les menaces de sanctions ne fonctionnent pas à distance, l’empathie, oui. Il s’agit de les rassurer. Les activités demandées sont perçues trop difficiles, l’élève prend du retard dans son planning et se sent submergé, il a besoin d’explications mais ne sait pas demander ou n’ose pas, il n’a pas les moyens numériques nécessaires pour certaines activités, il est angoissé par la situation…

Dans toutes les communications à distance, écrites ou orales, efforçons-nous de soutenir et d’encourager, de rassurer et d’être à l’écoute. Quelques exemples de messages

  • Communiquer avec les élèves et les familles

Les outils de communication les plus utilisés depuis le début du confinement sont les mails, blogs d’école et ENT. Les écrits sur ces outils numériques ne doivent pas se réduire à une liste d’activités, de fiches de cours ou d’exercices à imprimer, d’ailleurs il serait illusoire de croire que l’élève apprend simplement par l’envoi de document en autonomie, il a besoin d’interactions, c’est de ces interactions avec son enseignant et ses pairs (échanges audios, messages vidéos, feed-back, retours sur les travaux, travaux collaboratifs d’élèves … ) qu’il transforme informations en connaissances. Ici aussi les messages soutenants doivent accompagner les dépôts ou envois vers les familles.

Les échanges sont souvent nécessaires :

  • Par le téléphone en utilisant le #31# avant le numéro si on veut le masquer.
  • Par la visio en petit groupe.

Voir les outils de communication

Cela s’organise en équipe par du tutorat d’élèves, par des tableaux collaboratifs de suivi : voir en ligne

Des canaux de communication écrits et rapides, type chat, se révèlent efficaces pour qu’ils puissent poser rapidement des questions et faire des demandes d’explicitations, leurs pratiques numériques les amènent à être plus à l’aise avec ce type d’outils. Attention toutefois à choisir un outil en conformité RGPD et respectant des principes éthiques.

Pourquoi ne pas utiliser Discord ? non-conformité RGPD, on ne sait pas ce que la société Discord fait des données personnelles, un outil très opaque, non conforme aux principes éducatifs et éthiques, que les professionnels de l’éducation nationale ne peuvent pas utiliser avec les élèves VOIR SUR LE SITE

  • Différencier, doser les activités en fonction des élèves

Nos élèves ne sont pas tous égaux concernant l’accompagnement parental, il s’agit pour nous, enseignants, de tous les rejoindre à la fois ceux qui décrochent mais aussi ceux qui demandent d’aller plus loin, en pensant particulièrement aux années de validation et certification en fin de cycle.

La différenciation est importante. Dans un moment comme celui-ci, c’est en proposant des situations complexes et concrètes que nous arriverons à mobiliser un maximum d’élèves et dans la durée : concours, défis, jeux…

Pour les jeunes qui réclament plus de travail, nous pouvons les orienter vers des ressources en ligne en complément des enseignements : Lumni, Khan Académy, Fun Mooc (lycée), jeuxpédago, le livre scolaire… Voir les ressources

Nous nous posons tous la question du retour en classe, il y aura un décalage. Ces différences ont toujours existé, et vous savez les prendre en compte dans les apprentissages que vous proposez.

  • Et ceux que nous n’arrivons pas à rejoindre ?

Les raisons sont multiples. Concernant les familles qui sont en zones blanches ou qui n’ont pas Internet à la maison, nous rappelons que les déplacements doivent être réduits au strict nécessaire et qu’il est souhaitable de trouver une solution pour transmettre le travail comme le courrier postal. Dans ce cas, l’essentiel est de donner un suivi des activités et des contenus afin que l’élève se sente reconnu et en lien avec la classe. Il est possible de s’appuyer sur les cours, les manuels, les fichiers que l’élève a en sa possession et lui donner des consignes par téléphone.

Les copains, les élèves délégués, peuvent aussi prendre des nouvelles de leurs camarades de classe. Sur leurs outils de communication, les Chat de jeux vidéos, ils sont souvent en lien. On peut donc s’appuyer sur eux pour transmettre à celui que l’on cible que l’on s’inquiète pour lui et qu’il est temps de donner des nouvelles à ses enseignants …

Malgré plusieurs appels, envois de mails, envois postaux, vous n’avez toujours pas de nouvelles ? Vous avez prévenu le chef d’établissement. Vous faites de votre mieux, la situation est exceptionnelle et vous avez aussi à vous préserver pour que cela puisse tenir dans le temps.  Le référent veille établissement, les dispositifs et les associations peuvent constituer des appuis à ne pas négliger : Voir Ici

  • Accompagner à l’orientation à distance

Les conseils de classe du 2nd trimestre sont passés, afin de pouvoir annoncer des résultats et échanger avec l’élève et sa famille, l’échange par téléphone ou en visio est préférable. Pour certains élèves un accompagnement de plus grande proximité sera nécessaire afin de faire évoluer le projet d’orientation. Pour cela et pour que chacun trouve une formation pour la rentrée prochaine, un suivi personnalisé est primordial, en leur donnant accès à l’information, en rappelant les dates mais surtout en questionnant et en échangeant afin d’apporter l’aide au discernement. Pour vous aider, l’Onisep ouvre ses ressources en accès libre : https://lekiosqueenligne.onisep.fr/

Les procédures Parcoursup : https://www.parcoursup.fr/index.php?desc=covid19

Evaluer fait partie intégrante du métier d’enseignant. Dans cette période de confinement aussi la question de l’évaluation est au cœur de nombreuses questions que vous nous partagez.

Nous devons nous autoriser à laisser de côté l’évaluation sommative notée pour se centrer sur l’évaluation formative, au service des apprentissages et qui permet à l’élève de mesurer ses progrès :

  • Comment évaluer à distance ?  
  • Que peut-on évaluer ? 
  • Comment faire de l’évaluation un levier pour les apprentissages et la motivation de chaque élève ? 
  • Comment l’évaluation peut-elle être utile à la construction du projet d’orientation ? 

 

Une piste à explorer ensemble : Prévoir l’évaluation et l’autoévaluation en l’intégrant pleinement aux activités.

 

1/ Diplômes et examens :

Le ministre de l’éducation nationale annonçait vendredi 3 avril le maintien du diplôme national du brevet, des baccalauréats et des BTS en 2020 mais dans des modalités différentes. Le contrôle continu sur les notes des 3 trimestres seront pris en compte, exceptées celles obtenues lors de la période de confinement.  Toutes les informations sur les nouvelles modalités.

 

Nous vous proposons de revenir au sens premier de l’évaluation.

 

2/ Evaluer c’est donner de la valeur :

Valoriser le travail fourni pendant la période de confinement est important pour soutenir la motivation des élèves. Il ne s’agit pas de contrôler, de noter, d’autant que les notes ne seront pas prises en compte, mais bien de reconnaître les progrès de chaque élève par différentes activités, lui permettre de se positionner par rapport à ses apprentissages, de connaître ses acquis et de mesurer les écarts par rapport aux attendus. Des exemples ici.

 

3/ Différentes formes d’évaluation :

Pour permettre à l’élève de se situer dans ses apprentissages, l’utilisation de l’auto-évaluation est à privilégier. Elle peut se mettre en place facilement :

    • En donnant des activités autocorrectives par des applications telles que : escape-game, learning appsgenially, tactileo …
    • En proposant des listes de vérifications afin que l’élève acquière de la méthodologie : voir ici
    • En utilisant les questionnaires en ligne avec les réponses intégrées à la fin du questionnaire…

La Co-évaluation est également très intéressante en cette période, les élèves peuvent travailler sur une production individuelle ou collective et la faire valider par les autres élèves de la classe, en utilisant les “likes” par exemple.

 

4/ Expliciter clairement les attendus :

A distance, il est nécessaire d’être très explicite sur les attendus, les objectifs, les compétences visées dans l’activité proposée. Ils ont également besoin de savoir combien de temps ils ont pour réaliser le travail, sous quelle forme ils doivent le présenter, avec quel outil faire un retour à l’enseignant ou au reste de la classe…  Cela permet à l’élève d’être plus autonome et d’éviter à l’enseignant de recevoir de nombreux messages de demandes d’explicitation.

 

Les temps de contrôle de connaissances sur une durée importante (1h à 2h en collège, parfois plus au lycée), à horaire fixe pour toute la classe ne sont pas envisageables dans le contexte actuel (tous les élèves n’ont pas la possibilité de récupérer les consignes au même moment, ni de travailler simultanément) ; en aucun cas ils ne peuvent donner lieu à des notes, des sanctions, y compris au retour dans l’établissement. L’objectif qu’il nous faut rechercher est de conserver la motivation de l’élève. Se sentir soutenu et encouragé par une équipe d’enseignants a vocation à renforcer les liens nécessaires pour tenir dans la durée dans cette période difficile à vivre.

Le feed-back (retour sur apprentissages) est essentiel ; l’élève a besoin d’une validation synchrone de son travail, de pouvoir exprimer ce qu’il a découvert, appris, afin d’intégrer les notions et repérer ce qu’il n’a pas compris pour solliciter à ce moment-là, l’aide de l’enseignant.

 

5/ Suivre les progrès du groupe :

Proposer des activités d’évaluation aux élèves permet à l’enseignant de suivre les progrès du groupe d’élèves et de répondre aux besoins de chacun, individuellement avec les questions qui seront remontées. Les questionnaires rapides de compréhension d’un chapitre permettent rapidement de savoir quels sont les élèves qui ont compris. Créer un questionnaire ou un quizz

Etablir un tableau de suivi du groupe classe, par exemple, facilite la prise en compte de l’engagement et l’assiduité de l’élève par toute l’équipe pédagogique : exemple

En ce moment, l’évaluation est donc centrée sur les apprentissages, c’est une évaluation positive, formative avec des outils tels que les échelles descriptives, les ceintures de compétences ou les open badges.

 

6/ Evaluer des compétences :

La situation amène également l’élève à développer de nombreuses compétences et des compétences nouvelles, c’est le moment de les valoriser : les compétences d’analyse, de compréhension, de synthèse, de créativité, de collaboration à distance, d’utilisation du numérique.

Les activités à évaluer prennent des formes diverses : le QCM pour des retours rapides, des enregistrements audios (en particulier en Langues Vivantes), des vidéos, des travaux collaboratifs, des exposés issus de travaux de recherche, …

C’est peut-être le moment de découvrir PIX et d’en profiter pour demander aux élèves de s’entraîner à tester ses compétences numériques sur PIX, outil autocorrectif : https://pix.fr/

C’est aussi l’occasion de relier les compétences développées au projet d’orientation, surtout pour les élèves pour lesquels les choix restent à questionner, en leur permettant d’être conscients des attendus dans les différentes voies de formation.

Dans ce temps de reprise à distance et face aux incertitudes de ce 3ème trimestre, nous espérons que vous avez pu reprendre du souffle pendant les vacances et que vous allez bien. Dans ce numéro 7 de la lettre d’actus, nous avons choisi un thème qui vous préoccupe ainsi que les familles : comment favoriser la persévérance scolaire ?

 

La persévérance scolaire prend appui sur l’estime de soi, l’autonomie, la solidarité, l’envie d’apprendre et de progresser. Dans ce contexte de confinement et de reprise progressive qui se prépare, il s’agit pour nous de donner un sens concret à ces mots. Le décrochage pendant la période de confinement toucherait 5 à 8 % des élèves, sachant qu’en temps ordinaire, on estime que 8,8 % le nombre de jeunes sortent du système scolaire sans diplôme. Les facteurs sont multiples et connus depuis de nombreuses années (expériences scolaires négatives, climat scolaire, difficultés d’apprentissage précoce, milieu familial, contexte économique et social). Les études et préconisations permettent une réduction de ce chiffre depuis les 20 dernières années.  (Voir le dossier du CNESCO)

 

En cette période de confinement, se rajoutent de nouveaux facteurs :

  • Manque d’équipement informatique et/ou de connexion à internet
  • Stress, anxiété, angoisse face à la situation
  • Découragement devant une charge de travail jugée trop importante, devant des incompréhensions faisant obstacle aux apprentissages, devant des échecs aux évaluations
  • Démotivation (changement des modalités d’attribution des diplômes), perte de sens de l’école
  • Problèmes familiaux, difficultés à vivre le confinement dans la famille, peu de soutien des parents.

 

Vous encouragez et soutenez vos élèves plus que jamais, ce qui permet de maintenir une relation de confiance, d’anticiper les obstacles, de prévenir le découragement qui guette.

 

Nous vous proposons quelques pistes pour agir en faveur de la persévérance scolaire :

  • Comment maintenir la relation sur du long terme ? 
  • Comment maintenir l’implication et l’engagement dans leurs apprentissages ? 
  • Comment s’appuyer sur certains dispositifs pour raccrocher chaque élève ? 

 

1/ Repérer les élèves fragiles et renforcer la relation régulièrement :

La relation avec un enseignant qui se soucie personnellement de lui, permet à l’élève de trouver des leviers pour persévérer.

  • En téléphonant, en gardant le contact avec l’élève et avec la famille, en mobilisant les camarades de classe pour prendre des nouvelles et les transmettre. Accrocher les familles, c’est aussi raccrocher les enfants. Mais entrer en communication avec les familles, ce n’est pas toujours évident (Cf Petit guide pour appeler les familles)

 

  • En proposant des visio individuelles avec les élèves les plus à risque pour écouter, prendre en compte les besoins de l’élève, rassurer, encourager, permettre de répondre aux questions en s’adaptant. Depuis le début, les retours concernant les temps de « classe virtuelle » sont très positifs. Les visio de groupe semblent aujourd’hui nécessaires pour recréer du lien entre les élèves de la classe, en proposant des petits groupes de 3 à 6 élèves. (Cf . Comment mettre en place la Classe virtuelle)  Les visio permettent de revoir ses pairs et cela peut être une motivation pour certains. Et c’est parfois la seule motivation pour un élève et c’est déjà bien !

 

2/ Proposer des activités motivantes et encourageantes, adaptées à des élèves du XXIème siècle :

 

Après 7 semaines de confinement, certains élèves sont entrés dans une forme de routine, pas toujours en y incluant le travail scolaire… Les activités s’enchaînent dans les différents domaines, et pour raccrocher les élèves éloignés, il paraît important de continuer à proposer des activités s’inscrivant dans le vécu des élèves pendant cette période, de les surprendre par des propositions renouvelées et inattendues, d’utiliser le jeu, les défis et challenges impliquant parfois toute la famille, d’utiliser les outils numériques pour exposer les projets, de faire collaborer à distance les groupes d’élèves et les pousser à s’entraider… Nous retiendrons par exemple le projet de Françoise RIOU, enseignante de français en LP qui a embarqué ses élèves de terminale pro dans la « Trilogie COVID 19 ».

Vous trouverez ici d’autres idées d’activités : podcast, visite guidée de son jardin, herbier virtuel, escape-game, photos mystères, défis, …

 

Tout ce qui permet de garder du lien, donner du sens aux apprentissages et relancer la motivation est essentiel. Certains seront motivés par le résultat, la récompense finale, y compris par la note, le but à atteindre, d’autres par l’activité elle-même, le plaisir de chercher ou de travailler de façon collaborative. Plus qu’en classe, nous avons besoin de faire preuve de souplesse et de sortir du cadre quand cela s’avère nécessaire, en permettant à certains élèves de ne pas tout faire par exemple, mais sans perdre de vue l’essentiel. Quelques éléments méthodologiques positifs et favorables pour se préparer à la reprise peuvent être proposés aux élèves (faire du tri, organiser et hiérarchiser, prendre du recul et relier la période aux compétences construites). Comme nous l’avons déjà évoqué dans les Actus 3 et 6, l’explicitation des consignes et des attentes en utilisant audio sont des pratiques efficaces pour rejoindre tous les élèves. (cf. Aménagements et adaptations ) 

 

3/ S’appuyer sur l’équipe et les dispositifs pour penser l’accompagnement et proposer des contacts différents, pour croiser les regards :

 

Parce qu’être une équipe et faire en équipe c’est motivant ! Le fait de donner une visibilité d’une mobilisation d’équipe compte pour mobiliser les élèves.

Pour lutter contre le décrochage, plusieurs dispositifs peuvent être sollicités : la cellule de veille établissement (quand elle existe), le référent veille éducative, les dispositifs relais, la MIJEC, la cellule ressource DDEC. Retrouvez tous les dispositifs ici

 

4/ Envisager avec l’élève la suite de son parcours parce qu’un projet d’avenir est une force motivationnelle non négligeable pour les élèves en risque de décrochage.

 

    • En faisant émerger une parole authentique, en confiance, de la part de l’élève sur les obstacles rencontrés, les compétences autres que scolaires qu’il a développées pendant le confinement,… afin de l’accompagner, au-delà de la fin de l’année scolaire 2020. (Comment évaluer les compétences transversales à distance ?)
    • En faisant le point régulièrement pour permettre à chacun de savoir ce qu’il a développé ou appris par des temps de régulation avec un enseignant de la classe ou d’un dispositif
    • En continuant à construire le projet d’orientation : donner des échéances, aider à se projeter, chercher ensemble des objectifs…  (Cf. Accompagner le parcours à distance)

 

5/ Donner envie de reprendre le chemin de l’école quand ce sera le moment…

Préconisations et recommandations

Pour pouvoir assurer la continuité pédagogique, la première préoccupation doit être le lien avec les élèves et les familles. Pour cela il est bien évidemment important d’utiliser les outils existants : site de l’établissement, blog de classe, Espace Numérique de Travail, Cahier de texte numérique, adresses mails des familles et des élèves (2D),  …

Pour cela, chaque établissement doit pouvoir communiquer avec les familles et les élèves à l’aide de différents outils ou supports :

  • liste de diffusion par mail,
  • site internet de l’établissement,
  • réseaux sociaux,
  • ENT (espace numérique de travail),
  • documents et supports papier à venir retirer dans l’établissement,
  • autres supports,

de façon à transmettre des contenus d’enseignement et des informations permettant la poursuite des apprentissages et le suivi des élèves.

L’élève peut se retrouver démotivé et peut décrocher si un contact régulier n’est pas prévu par des canaux différents : travaux collaboratifs sur l’ENT, messages pour le groupe classe, visio et messages individuels si besoin, en particulier pour les élèves les plus fragiles.

L’idée de la continuité pédagogique n’est pas de remplacer l’emploi du temps à l’école par les activités à l’identique à la maison, dans une même organisation temporelle. Il faudra penser à faire un état des lieux de l’équipement informatique des élèves, afin qu’ils puissent recevoir les messages et les propositions de travail. Les activités qui seront proposées ne devront pas reposer uniquement sur du travail en ligne. Il s’agit également de pouvoir leur proposer des plans de travail sur 1 à 2 semaines, des temps de lecture, de créativités, d’expérimentations, de travaux sur les manuels scolaires, de production d’écrits avec des matériaux, des jeux qu’ils ont à leur disposition à la maison.

L’évaluation du travail est également à penser par des exercices auto-correctifs, des travaux collaboratifs sur l’ENT, de la transmission de photos des productions par mail, sms ou messagerie professionnelle.

Les professeurs animateurs référents numériques de la DDEC sont à votre disposition pour vous accompagner dans la démarche. Vous pouvez leur adresser vos demandes via  CE FORMULAIRE

Ressources

Ma classe à la maison :

Ressources du CNED pour accéder à des parcours adaptés à chaque niveau d’enseignement à partir de la Grande Section.
Les enseignants sont invités à s’y référer pour élargir les possibilités de mise en activité des élèves. Des kits de présentation, notice d’information, démonstrations et tutoriels sont accessibles en créant un compte.
Pour l’enseignant, il est nécessaire de s’identifier comme enseignant et de rentrer son adresse de messagerie académique pour validation. La procédure est simple et accessible. LIEN 
La classe virtuelle permet de communiquer avec ses élèves par visioconférence et de présenter à l’écran divers documents.  TUTO

Les Fondamentaux de Canopé :

Plus de 400 films d’animation pour apprendre, de façon ludique, les notions fondamentales de l’école élémentaire en français, mathématiques, sciences, technologie, enseignement moral et civique. LIEN 

BRNE : Banque de ressources numériques pour l’Ecole :

Le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse met à disposition des enseignants et de leurs élèves un ensemble de ressources numériques éducatives permettant d’assurer une continuité pédagogique. Parmi les ressources disponibles figurent les banques de ressources numériques pour l’École (BRNE), les ressources de la plateforme ETINCEL ou les ressources d’éduthèque. LIEN 

Tactileo :

Création de séquences de cours en ligne. Il permet de choisir des contenus, des liens, d’intégrer des vidéos et de construire des activités autour des contenus.
EN SAVOIR PLUS
LIEN VERS TACTILEO 

LUMNI :

Offre de contenus multimédias gratuits pour les enseignants et les élèves, avec des fiches pédagogiques associées. Cette nouvelle offre regroupe et remplace les offres Éduthèque INA-Jalons, Arte, Lesite.tv et Radio France. Se connecter avec son adresse mail académique.  LIEN 

Calcul@Tice :

Site d’entraînement des élèves au calcul mental du CP à la 6ème. Outil gratuit de la DSDEN du Nord. LIEN 

JeuxPédago :

Plateforme de jeux pédagogiques classés par niveaux de classe et par thèmes. L’enseignant peut créer des comptes pour ses élèves et modifier les exercices proposés en retirant, par exemple, des questions d’un quiz, ou des localisations d’une carte. LIEN

Monécole.fr :

Plateforme pédagogique proposant à la fois des outils (comme un bureau virtuel pour une communication entre un enseignant et un élève) et des ressources dans différents domaine (français, mathématiques). LIEN

Khan Academy :

La Khan Academy a pour mission d’apporter un enseignement gratuit et de qualité à tout le monde, partout. Plus de 4000 vidéos et des dizaines de milliers d’exercices interactifs sont disponibles du niveau primaire au niveau universitaire en maths, sciences physiques, chimie et informatique. Tableau de suivi des élèves à disposition.  LIEN

Biblio Manuels :

Les manuels numériques des éditions RETZ, Le Robert, Bordas et Nathan en accès libre et gratuit : LIEN 

Ma classe à la maison :

Ressources du CNED pour accéder à des contenus dans toutes les disciplines, à chaque niveau d’enseignement du collège.
Les enseignants sont invités à s’y référer pour élargir les possibilités de mise en activité des élèves. Des kits de présentation, notice d’information, démonstrations et tutoriels sont accessibles en créant un compte.
Pour l’enseignant, il est nécessaire de s’identifier comme enseignant et de rentrer son adresse de messagerie académique pour validation. La procédure est simple et accessible. LIEN
La classe virtuelle permet de communiquer avec ses élèves par visioconférence et de présenter à l’écran divers documents.  TUTO

BRNE : Banque de ressources numériques pour l’Ecole :

Le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse met à disposition des enseignants et de leurs élèves un ensemble de ressources numériques éducatives permettant d’assurer une continuité pédagogique. Parmi les ressources disponibles figurent les banques de ressources numériques pour l’École (BRNE), les ressources de la plateforme ETINCEL ou les ressources d’éduthèque. LIEN 

Tactileo :

Création de séquences de cours en ligne. EN SAVOIR PLUS
LIEN VERS TACTILEO 

LUMNI :

Offre de contenus multimédias gratuits pour les enseignants et les élèves, avec des fiches pédagogiques associées. Cette nouvelle offre regroupe et remplace les offres Éduthèque INA-Jalons, Arte, Lesite.tv et Radio France. Se connecter avec son adresse mail académique.  LIEN 

ETINCEL :

Ressources pédagogiques basées sur une problématique et un contexte industriels. Inscription avec un compte CANOPE : LIEN 

Khan Academy :

La Khan Academy a pour mission d’apporter un enseignement gratuit et de qualité à tout le monde, partout. Plus de 4000 vidéos et des dizaines de milliers d’exercices interactifs sont disponibles du niveau primaire au niveau universitaire en maths, sciences physiques, chimie et informatique. Tableau de suivi des élèves à disposition.  LIEN

Le Livre Scolaire :

Manuels numériques collaboratifs co-écrits par une communauté de 3000 professeurs. Séquences pédagogiques accessibles en ligne. LIEN 

Biblio Manuels :

Les manuels numériques des éditions RETZ, Le Robert, Bordas et Nathan en accès libre et gratuit : LIEN 

Kwyk :

Exercices auto-correctifs en maths, physique, chimie. LIEN

Ma classe à la maison :

Ressources du CNED pour accéder à des contenus pour toutes les disciplines, à chaque niveau d’enseignement du LGT.
Les enseignants sont invités à s’y référer pour élargir les possibilités de mise en activité des élèves. Des kits de présentation, notice d’information, démonstrations et tutoriels sont accessibles en créant un compte.
Pour l’enseignant, il est nécessaire de s’identifier comme enseignant et de rentrer son adresse de messagerie académique pour validation. La procédure est simple et accessible. LIEN
La classe virtuelle permet de communiquer avec ses élèves par visioconférence et de présenter à l’écran divers documents.  TUTO

BRNE : Banque de ressources numériques pour l’Ecole :

Le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse met à disposition des enseignants et de leurs élèves un ensemble de ressources numériques éducatives permettant d’assurer une continuité pédagogique. Parmi les ressources disponibles figurent les banques de ressources numériques pour l’École (BRNE), les ressources de la plateforme ETINCEL ou les ressources d’éduthèque. LIEN 

LUMNI :

Offre de contenus multimédias gratuits pour les enseignants et les élèves, avec des fiches pédagogiques associées. Cette nouvelle offre regroupe et remplace les offres Éduthèque INA-Jalons, Arte, Lesite.tv et Radio France. Se connecter avec son adresse mail académique.  LIEN 

Tactileo :

Création de séquences de cours en ligne. Il permet de choisir des contenus, des liens, d’intégrer des vidéos et de construire des activités autour des contenus.
EN SAVOIR PLUS
LIEN VERS TACTILEO 

ETINCEL :

Ressources pédagogiques basées sur une problématique et un contexte industriels. Inscription avec un compte CANOPE : LIEN 

Khan Academy :

La Khan Academy a pour mission d’apporter un enseignement gratuit et de qualité à tout le monde, partout. Plus de 4000 vidéos et des dizaines de milliers d’exercices interactifs sont disponibles du niveau primaire au niveau universitaire en maths, sciences physiques, chimie et informatique. Tableau de suivi des élèves à disposition.  LIEN

Le Livre Scolaire :

Manuels numériques collaboratifs co-écrits par une communauté de 3000 professeurs. Séquences pédagogiques accessibles en ligne. LIEN 

FUN MOOC :

Des MOOC en ligne sur différents objets, certains étant très proche des notions au programme en lycée, lycée technologique, lycée professionnel. LIEN

Ma classe à la maison :

Ressources du CNED pour accéder à des contenus dans différentes disciplines du LP.
Les enseignants sont invités à s’y référer pour élargir les possibilités de mise en activité des élèves. Des kits de présentation, notice d’information, démonstrations et tutoriels sont accessibles en créant un compte.
Pour l’enseignant, il est nécessaire de s’identifier comme enseignant et de rentrer son adresse de messagerie académique pour validation. La procédure est simple et accessible. LIEN
La classe virtuelle permet de communiquer avec ses élèves par visioconférence et de présenter à l’écran divers documents.  TUTO

LUMNI :

Offre de contenus multimédias gratuits pour les enseignants et les élèves, avec des fiches pédagogiques associées. Cette nouvelle offre regroupe et remplace les offres Éduthèque INA-Jalons, Arte, Lesite.tv et Radio France. Se connecter avec son adresse mail académique.  LIEN 

Tactileo :

Création de séquences de cours en ligne. Il permet de choisir des contenus, des liens, d’intégrer des vidéos et de construire des activités autour des contenus.
EN SAVOIR PLUS
LIEN VERS TACTILEO 

ETINCEL :

Ressources pédagogiques basées sur une problématique et un contexte industriels. Inscription avec un compte CANOPE : LIEN 

Khan Academy :

La Khan Academy a pour mission d’apporter un enseignement gratuit et de qualité à tout le monde, partout. Plus de 4000 vidéos et des dizaines de milliers d’exercices interactifs sont disponibles du niveau primaire au niveau universitaire en maths, sciences physiques, chimie et informatique. Tableau de suivi des élèves à disposition.  LIEN

FUN MOOC :

Des MOOC en ligne sur différents objets, certains étant très proche des notions au programme en lycée, lycée technologique, lycée professionnel. LIEN

Outils

Les ENT :

Logiciels de gestion de vie scolaire :

  • Pronote
  • Ecole directe
  • Edumoov-educartable
  • Axess Education : vie scolaire
  • Klassroom (1D)

Exerciseur, Quiz, cours en ligne :

Le blog pôle numérique de la DDEC 29 :

Pour retrouver de nombreux tutoriels d’outils numériques : LIEN

De nombreux éditeurs mettent leurs outils à disposition des élèves gratuitement, retrouvez la liste sur le blog. 

Education inclusive :

SONDO, la bibliothèque numérique des collèges inclusifs :  ici.

Prizmo GO : faire lire par la tablette/smartphone un texte écrit.